L'Etiomédecine ?

L'Etiomédecine est un procédé thérapeutique mis au point grâce à l'outil élaboré par le docteur Nogier en Auriculomédecine. Cependant, elle s'en distingue profondément ne serait-ce que dans son approche globale de l'être.

 

Le but de cette approche est la recherche des causes fondamentales des perturbations physiques, son traitement ou accompagnement passe notamment par la prise du pouls.

Elle ne se substitue en rien à un traitement médical et s'inscrit en complément.

 

Beaucoup parlent d'énergie, certains en font quelque chose d'irrationnel ou de mystique voir ésoterique. Le Dr Brinette passionné de Mathématiques et de Physique, après un énorme travail de recherche, est arrivé à la création de "filtres de détections". Ils ont permis de décoder différentes structures dans le plan de l'ostéopathie somato-émotionnelle ainsi que des mémoires dans le physique pouvant perturber le fonctionnement cellulaire.

 

Le praticien s’aide notamment des réactions du pouls du patient (comme en médecine traditionnelle chinoise), pour le guider pendant le soin ou l'accompagnement lui permettant d'englober et d'affiner toute la part de l'ostéopathie somato-emotionelle.

Elle englobe donc également ce que l'on appelle communément "la mémoire cellulaire" ou du "corps". Les mémoires de souffrances qu'elles soient innées, acquises ou refoulées.

 

Aujourd'hui l'Epigénétique est davantage prise en compte car 70% de notre ADN s'exprime ou non en fonction de notre environnement, de notre alimentation, de nos conditionnements, de notre manière de penser ou de parler, allant même jusqu'aux mémoires de traumatismes générationnels.

 

L'accompagnement passe essentiellement par le fait d’aider le patient* à recontacter et libérer des impacts sur le physiques de ses mémoires.

 

L’Etiomédecine est un outil permettant de redonner de la liberté à notre corps, et à notre esprit mais c'est également un moteur d’évolution.

Patient* : patient ou client en fonction de vos prérequis et diplômes.

le mot "médecine" dans Etiomédecine : (voir la page)